CENTRE DE DOCUMENTATION

 

Les Desseins de la Métaphysique

 

  Dernière mise à jour le 03/10/2011 

Vient de paraître :

en Supplément

du Bulletin de la SELEFA n° 16, juin 2011

en coédition avec Gnôsis Editions de France

Les Dessins de la métaphysique

dAl-Fârâbî

Texte bilinge présenté par Jean-Pierre Faye

 

Prix: 10 € + Frais de port 1,80 €

Commandes à SELEFA

 

 

Avant-Propos

 

Nous avons le plaisir de présenter, dans cet opuscule, un texte extrêmement bref mais important d’un des philosophes les plus éminents de la terre d’Islam, Abū Naṣr Al-Fārābī, que ses contemporains et ses successeurs ont honoré du titre de Second Maître, le premier étant Aristote, et que les clercs médiévaux connaissaient sous les noms d’Alfarabius ou Avennasar.

Nous n’avons pas résisté au coup de cœur du philosophe, écrivain et poète Jean-Pierre Faye, frappé d’admiration par ce joyau de la littérature philosophique classique lorsqu’il a découvert la traduction allemande que l’orientaliste allemand Friedrich Heinz Dieterici en a donnée à la fin du XIXe siècle après en avoir édité le texte original en langue arabe[1].

Jean-Pierre Faye a consacré en 2005 un article à ce texte qu’il connaissait dans sa traduction allemande[2] et c’est sa rencontre avec Ali Najib Ibrahim qui lui a permis de retourner au texte arabe, ce qui fut fait à partir de l’édition de Hyderābād[3]. Il s’en est suivi une présentation de ce texte par Jean-Pierre Faye dans le Bulletin de la SELEFA n° 12, paru au second semestre 2008, tandis que le texte arabe lui-même était édité dans le numéro suivant, paru au 1er semestre 2009.

Ce court texte, longtemps passé inaperçu, a déjà commencé à attirer l’attention des chercheurs au cours de ces dernières décennies. Traduit désormais en plusieurs langues, il est aujourd’hui un objet d’intérêt grandissant chez les universitaires qui discutent sur ses sources, sa signification et son influence sur la philosophie arabe.

La présente édition a pour ambition de faire partager à des lecteurs nouveaux, à commencer par ceux qui sont attachés aux publications de la SELEFA et des Éditions Gnôsis, le bonheur de découvrir un petit essai qui est en même temps un grand texte que la philosophie arabe a offert à la culture universelle.

Nous donnons dans des Annexes, outre la version allemande de Dieterici, quelques matériaux permettant de situer l’essai du Second Maître dans le contexte historique et philosophique de son époque. Nous y faisons aussi mention des travaux que les spécialistes de philosophie arabe et de son histoire ont réalisés à propos de ce précieux document de manière que le lecteur intéressé puisse s’y référer le plus aisément possible. ■

Paris, le 1er juin 2011

Yahya Cheikh, Gnôsis & Roland Laffitte, SELEFA

 

[1] Pour les références de ces publications, voir plus loin dans « Sources & traductions », p. 17-18.

[2] FAYE, Jean-Pierre, « Al-Fârâbî, Vie à l’Horizon – Naissance de la Métaphysique en Asie centrale », La Rose de Personne / La Rosa di Nessuneo, n° 1/2005, p. 149-153

[3] Voir là encore « Sources & traductions », p. 17-18.

 

 Voir sur la toile la page consacrées à Jean-Pierre Faye :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Faye

http://www.jean-pierre-faye.net/actualites/

 

Retour au Sommaire

 

 

Retour à page « Bulletin »

Retour à la page « Centre de Documentation »

retour à la page d’accueil

 Pour tout contact :

infos@selefa.asso.fr