MATÉRIAUX DE RECHERCHE

 

 

Matériaux pour « Les noms de plantes  »

 

  Dernière mise à jour le 25/10/2017

 AU SOMMAIRE DE CETTE PAGE :

 
Présentation du chantier

Fiches consultables :

* « L’huile du pistachier sauvage », par Philippe Boutrolle

* « Matériaux pour « Girofle », par Philippe Boutrolle

Complément au Bull. SELEFA n° 14, 2ème sem. 2009.

* « Le ᶜūd, bois d’agalloche », par Philippe Boutrolle

* « Le ğīūs, pistachier d’Égypte ? », par Philippe Boutrolle

 

 

gousses de caroubier

 

Présentation du chantier

SELEFA a ouvert un chantier sur « Les noms de plantes ». 

Ce chantier possède une intersection avec deux autres chantiers : « Le corpus des mots dʼorigine mésopotamienne » ainsi que  « Les mots arabes et orientaux dans les arts culinaires ». Lʼintérêt de Philippe Boutrolle pour la nomenclature botanique nous a conduit à privilégier, dans ces deux chantiers, les noms de plante.

 

Voilà qui  a permis, à ce jour, de consacrer plusieurs séances SELEFA à ces questions. Ainsi :

* La séance du 12/10/2005 permit à Roland Laffitte de faire le point sur le mot sésame, et à Olympe Lemut un autre concernant le terme safran.

* Le 15/03/2006, Philippe Boutrolle présenta une liste de termes botaniques élaborée  à partir des dictionnaires usuels.

* La séance du 18/10/2006 fut consacrée au terme safran. L’idée de départ de mettre de ce terme dans le corpus des mots d’origine mésopotamienne s’étant avérée problématique, Olympe Lemut fit le point sur la documentation mésopotamienne ; Philippe Boutrolle exposa les données de la paléobotanique sur cette plante et les plantes voisines ; et Roland Laffitte exposa l’hypothèse d’un dérivation des termes عصفر  cusfur « carthame », et ﺰﻋﻓﺮﺍﻦ  zacfarān, « safran », de la racine arabe SFR.

* Lors de la séance du 14/02/2007, Philippe Boutrolle fit d’abord un point paléobotanique sur le pistachier vrai, Pistacia vera L. Natif d’Asie centrale, il a été introduit en Asie occidentale au cours du dernier millénaire av. è.c. via le persan de cette époque – nous avons aujourd’hui le terme pistak pour une autre plante –, son nom s’est étendu aux langues sémitiques (aram. pistaqā > ar. fustuq) et au grec (pistakia). Le pistachier vrai a donc reçu un nom importé différent des espèces autochtones très proches, therébintos chez les Grecs, et <bðm> dans les langues sémitiques (akk. buðnu, aram. buð, ar. buðm), dont les drupes étaient récoltées depuis très longtemps, probablement 8.000 ans av. è.c.  Roland Laffitte recensa ensuite les termes empruntés à l’arabe et aux langues orientales déjà répertoriés mais dont l’étymologie mérite remarques et compléments d’explication. Outre le terme pistache déjà évoqué, c’est notamment le cas de balsame et beaume, casse, cinnamome, curcuma, galanga – ou garingal –, lime et limon, orange, pastèque, potiron,  etc. Un accent particulier fut mis sur girofle dont la réalité botanique semble différente de celle du gariophyllon décrit par Pline l’Ancien, et au sujet duquel fut évoquée l’hypothèse d’une parenté avec l’ar. قرنفل qaranful, lui-même dérivé d’une langue du site natif du Syzygium aromaticum L., soit l’île de Ternate, dans les Moluques, ou d’une langue voisine de ce lieu, cf. malyalam grampu, tamīl kirāmpu, thaï kanphlu, khmer khan pluu, etc.

* La séance du 13/06/2007 fut lʼoccasion d'un retour  sur les noms des térébinthes dans le Moyen-Orient ancien, avec Philippe Boutrolle, et sur l’akkadien buðnu avec Olympe Lemut.

 

Ces travaux ont déjà permis la publication des articles suivants dans notre Bulletin :

* EL HOUSSI, Abdelmajid,  « Richesse des emprunts à lʼarabe البرقوق al-barqūq », Bull. SELEFA n° 1,

2ème sem. 2002.

* Laffitte, Roland,  « Sur lʼusage et lʼétymologie de loubia », Bull. SELEFA n° 4, 2ème sem. 2004.

* Lemut, Olympe, « Diffusion du nom du cumin à partir de la Mésopotamie », Bull. SELEFA n° 5, 1er sem. 2005. 

* Lemut, Olympe, « Diffusion du nom du sésame à partir de la Mésopotamie », Bull. SELEFA n° 6, 2ème sem. 2005. 

* Boutrolle, Philippe, Laffitte, Roland  & Lemut, Olympe, « Considérations sur l’origine du mot safran »,  

Bull. SELEFA n° 8, 2ème sem. 2006.

* Boutrolle, Philippe, Laffitte, Roland,  « Les chemins de la pistache », Bull. SELEFA n° 10, 2ème sem. 2007.

* Laffitte, Roland, « Sur albotin, terme emprunté à l’arabe », Bull. SELEFA n° 10, 2ème sem. 2007.    

* Boutrolle, Philippe, Laffitte, Roland  & Lemut, Olympe, « En amont de l’arabe البطم al-buðm »,  

Bull. SELEFA n° 10, 2ème sem. 2007.

* Lemut, Olympe & Laffitte, Roland, « Sur lorigine du mot caroube », Bull. SELEFA n° 9, 1er sem. 2007. 

 

Nous nous proposons de publier ici, au titre de matériaux de travail pour les différents termes, des matériaux divers non publiés, des compléments de notes, des bibliographies, etc.

 

Retour au Sommaire

 

 

Retour à page « Travaux de recherche consultables en ligne »

Retour à la page « Centre de Documentation »

retour à la page d’accueil

 Pour tout contact :

infos@selefa.asso.fr